Cette levée de fonds en série B menée par Iris Capital réunit autour du loueur de voiture nouvelle génération les fonds RAISE Ventures et son investisseur historique Balderton Capital.

Deux ans après son lancement, la startup a levé au total 30 millions d’euros et entend enfin digitaliser le secteur de la location de voitures en Europe

Paris, le 7 février 2019 – Après avoir conseillé les actionnaires historiques et la société lors de leur série A,  Walter Billet les conseille à nouveau lors de ce nouveau tour de table de 20 millions d’euros auprès d’Iris Capital, de RAISE Ventures et de Balderton Capital, investisseur historique. D’ores et déjà moteur de la transformation digitale sur son marché, la startup prévoit d’étendre rapidement son modèle en Europe, pour asseoir sa position de leader de la location de voitures dématérialisée.

Lancée en 2016, Virtuo incarne la location de voiture nouvelle génération, équipée d’une flotte de véhicules connectés neufs accessible 24h/24. Son service unique et entièrement dématérialisé via une application mobile permet au client de se libérer des contraintes chronophages et anxiogènes du modèle traditionnel : passage obligé au comptoir de location, temps d’attente, paperasse, état des lieux… Avec un processus de location entièrement digitalisé, l’utilisateur réserve, prend possession et retourne son véhicule en totale autonomie (scan du permis, clé digitale, kilomètres ajustables…) dans l’une des 30 stations Virtuo (gares, aéroports, centre-ville) disponibles en France, Belgique et Royaume-Uni.

Partenaire privilégié de Mercedes-Benz depuis son lancement, Virtuo garantit la location de véhicules premium (Mercedes Classe A et GLA) à ses utilisateurs et a récemment mis à disposition de ses utilisateurs la nouvelle Classe A semi-autonome (niveau 3). Il s’agit de la toute première flotte de véhicules dotés de la technologie « intelligent drive » accessible à tous, en location pour une durée de 1 à 28 jours.

Renforcer sa position sur le marché et étendre son modèle innovant

Virtuo nourrit de grandes ambitions internationales et entend devenir un loueur de voitures incontournable, aux côtés des loueurs traditionnels, l’innovation et la simplicité d’utilisation en plus !

Ce nouveau tour de table va permettre à la startup de renforcer son implantation dans les marchés où elle opère : la France, mais aussi la Belgique et le Royaume-Uni avec l’ouverture récente de bureaux à Londres. Deux nouvelles implantations, en Espagne et en Allemagne, sont prévues en 2019 et la jeune pépite réfléchit d’ores et déjà à s’attaquer au marché US.

La société va par ailleurs investir en R&D et accélérer ses innovations avec la sortie de nouvelles fonctionnalités, à l’image du partage de clé digitale, lancé il y a peu. Virtuo compte également augmenter sa flotte automobile premium en passant de 1000 véhicules disponibles à 3000 véhicules d’ici la fin d’année.

En un an, Virtuo a multiplié par 4 sa flotte et ouvre une nouvelle station chaque mois. Son développement va se poursuivre sur ce rythme soutenu.

Enfin, la startup met en œuvre un vaste plan de recrutement qui vise à doubler ses effectifs d’ici fin 2019, pour passer de 45 à 90 collaborateurs.

 

A propos de WALTER BILLET Avocats

Créé en 2015, le cabinet Walter Billet Avocats est dédié à l’accompagnement des entreprises et des fonds d’investissement dans les domaines du droit des sociétés (M&A, Private Equity), des technologies innovantes (en particulier informatique et internet), de la propriété intellectuelle et du droit social.

En 2019, Walter Billet Avocats accélère son développement avec 3 actualités majeures :

 

  1. Accueil de deux nouveaux associés en droit social : Carine Cohen et Francois Proveau (ex Latham & Watkins)
  2. Recrutement d’un troisième collaborateur afin de renforcer l’équipe Corporate : Margaux Deschamps
  3. Entrée dans le classement « Fusions & Acquisitions – Opérations inférieures à 200M€ » du magasine Option Finance / Opition Droit des Affaires

Conseils de l’opération :

Conseil de la Société et des actionnaires historiques : Walter Billet (Fabien Billet, associé et Christophe Cussaguet, collaborateur)

Conseil des nouveaux investisseurs : Chammas & Marcheteau (Denis Marcheteau, associé et Jérôme Chaperon et Lucie Martin, collaborateurs)