La solution de marketing mobile géolocalisée en point de vente lève 3 M€ auprès de CapHorn Invest et Turenne Capital et de business angels, actionnaires historiques.

Fidzup va pouvoir s’afficher de plus en plus dans les magasins. Au terme d’un processus compétitif confié à Cerap Consulting en mars dernier, l’éditeur francilien d’une solution permettant de détecter les visiteurs présents en points de vente, ouvre la porte à CapHorn Invest et Turenne Capital contre 3 M€.

Les deux VCs, choisis parmi une trentaine de fonds, glissent un ticket similaire. « Le premier a été choisi pour sa connaissance du retail, précise Vincent Boutillier (photo ci-contre), associé chez Cerap, le second car il est capable d’accompagner la société à différentes étapes de son développement. » Les différents réseaux de business angels, présents lors du tour d’amorçage en 2013 (lire ci-dessous) comme InvestessorIT Angels Capital ou encore Val de France Angels, se renforcent au capital.

Fidzup, qui se dit rentable, reste cependant discret sur ses revenus. Il compte parmi ses clients aujourd’hui une quarantaine de grands comptes, comme les enseignes Gémo, Timberland, Mercedes ou encore Buffalo Grill. « Nous voulons améliorer la performance de nos algorithmes pour conduire toujours plus de visiteurs en magasins, indique Olivier Magnan-Saurin, co-fondateur, cela nous permettra de mieux segmenter les comportements des utilisateurs en points de vente, comme leur navigation mobile, la fréquence de leurs venues, paramètres que nous injectons ensuite dans les bannières publicitaires. » L’équipe, composée d’une quinzaine de salariés, sera renforcée par des profils majoritairement techniques, pour porter l’effectif à 25 personnes d’ici 2017. Il réfléchit également à déployer sa solution d’ici deux ans sur les marchés américain et britannique.