Selency, ex-BrocanteLab, vient de lever 15 M€ auprès d’OLX Group, un fonds spécialisé dans l’e-commerce appartenant au sud-africain Naspers. Créée en avril 2014 par Charlotte Cadé et Maxime Brousse, la marketplace de mobilier et décoration de seconde main était
spécialisée dans la revente BtoB, permettant ainsi à des professionnels de posséder une vitrine en ligne de leur magasin ou stand de puces, avant de s’ouvrir récemment aux particuliers, avec une commission de 25 % pour ces derniers, contre 15 % pour les professionnels.

Après une première levée de 500 000 euros en 2015 puis, puis une deuxième de 3 M€ l’année suivante, auprès d’Accel, Kima Ventures et de Thierry Petit, cofondateur et PDG de Showroomprivé, ce nouveau tour de table permettra à la start-up parisienne d’assurer son expansion au Royaume-Uni.

  • Bredin Prat a conseillé Naspers, avec Kate Romain, associée, Julien Sanciet, Pierre-Marie Boya et Alexandra Schoen en corporate, Julia Apostle, counsel, et Juliette Crouzet en protection des données, Jérôme Cordier, counsel, et Caroline Combes en social, ainsi que Julien Gayral, associé, en fiscal.
  • Frieh Associés l’a également épaulé sur les aspects de propriété intellectuelle, avec Raphaël Dana, associé, Tressy Ekoukou et Martin Leny.
  • Charles Russell Speechlys a représenté Selency et ses fondateurs, avec Renaud Ferry, of counsel, et Gaëlle Bodet en corporate.
  • Walter Billet Avocats les a également assistés sur la protection des données, avec Alan Walter, associé.